Les intervenants 2019

  • Pablo Aiquel

    Faire fructifier ses piges en faisant valoir ses droits

    Membre de Profession : Pigiste depuis 2012, Pablo Aiquel est membre du bureau national du SNJ-CGT, en charge des questions liés aux journalistes pigistes et précaires. Secrétaire à la vie syndicale et à l’international, il copréside la commission free-lancers (FREG) de la Fédération européenne des journalistes (FEJ).
    Ancien élève de l’ESJ Lille et ancien correspondant pigiste à Caracas (Venezuela) pour RFI, il est désormais basé à Vichy, ville qui a accueilli la 4e édition des 48H de la Pige et écrit principalement sur les collectivités locales et les territoires ruraux (La Gazette des communes, Le Courrier des maires).

  • Stéphane Alliès

    Tremplins de la pige : Médiapart

    Je suis titulaire d’un DEA de science politique et diplômé de l’ESJ de Lille. J’ai couvert l’actualité des partis de gauche pour Mediapart depuis sa création en 2008 (après des passages à Midi LibreLibérationlefigaro.fr et 20minutes.fr). Depuis le 5 mars 2018, j’occupe aux côtés de Carine Fouteau la fonction de co-directeur éditorial de la rédaction. J’ai aussi co-écrit avec Lilian Alemagna une biographie de Jean-Luc Mélenchon, parue en janvier 2012 (Le Plébéien, Robert Laffont) et remise à jour en mai 2018 (A la conquête du peuple, Robert Laffont). Je viens d’avoir 40 ans et je le vis moyen, j’aime beaucoup trop supporter Montpellier, regarder du cyclisme et manger des ris de veau. 

  • Clémence Aubert-Tarby

    Table ronde Les actions collectives des pigistes

    Clémence Aubert-Tarby est enseignante-chercheure à PSB Paris School of Business. Elle est docteur en Sciences économiques  de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Ses thèmes de recherches portent sur l’économie du travail et l’économie des médias. Elle est l’auteure d’une thèse intitulée « La figure du pigiste comme forme de mobilisation de la main-d’œuvre » et travaille actuellement sur les espaces de création artistique et culturelle, avec un focus sur les collectifs de journalistes pigistes.

  • Sébastien Bailly

    Imaginer des angles originaux pour revendre ses piges

    Formateur depuis 2000, parallèlement à une production journalistique et éditoriale, j’ai accompagné de grands comptes dans leur transformation digitale. Je suis aujourd’hui responsable innovation de l’organisme de formation Samsa.fr. Pigiste, je collabore notamment à Ouest-France. J’ai également écrit une vingtaine de livres, dont le premier ouvrage sur l’écriture web en France. Je publie chaque mois une newsletter consacrée à la créativité éditoriale. www.sebastien-bailly.com

  • Delphine Bauer

    Piger pour des médias étrangers

    Delphine Bauer est journaliste indépendante depuis 11 ans, au sein du collectif Youpress. Elle travaille en presse écrite et collabore avec des médias aussi différents que le Monde des religions, Marie-Claire, Socialter, Néon, Madame Figaro ou encore de la presse pro (juridique et santé). Elle part régulièrement à l’étranger et couvre régulièrement des sujets relatifs aux droits des femmes. En 2017, elle participe au projet « Zero impunity », vaste enquête sur les violences sexuelles en temps de guerre.

  • Richard Benguigui

    S’organiser pour mieux gérer le stress

    Thérapeute psycho-corporel, diplômé de l’Ecole de psychologie biodynamique, Richard Benguigui a derrière lui une longue carrière de journaliste. De localier à chef de rédaction, du print aux balbutiements du web, son parcours l’a conduit de Perpignan (L’Indépendant) à Lyon (La Montagne) en passant par Montpellier (correspondant du Monde durant dix ans), Nîmes (chef d’agence du Midi Libre) et Clermont-Ferrand (chef de rédaction multimédia). Installé à Nîimes (Gard), il continue à former des journalistes et anime des ateliers mettant ses compétences de thérapeute au service de son ancienne profession.

  • Anne Bidault

    Bien démarrer à la pige en faisant valoir ses droits

    En poste chez Bayard pendant 11 ans puis pigiste depuis 2010, j’entretiens des liens étroits avec Bayard, côté presse et côté édition (auteure, éditrice free-lance, traductrice de l’allemand). Très impliquée dans le monde de la pige, je me suis investie dans Lyon Piges et Profession:Pigiste. J’ai représenté les pigistes devant la direction de Bayard en tant que délégué du personnel (CFDT) pendant deux ans. En 2016, avec Elisabeth Martineau, pigiste elle aussi, j’ai relancé le trimestriel de parentalité L’Enfant et la vie. Enfin, j’assure depuis trois ans les modules de formation sur l’angle journalistique à l’Ecole de Journalisme de Grenoble.

  • François Blaise

    Tremplins de la pige : Okapi

    Rédacteur en chef du magazine Okapi

    Journaliste depuis 1985, François Blaise a fait l’essentiel de sa carrière en presse spécialisée éducation et jeunesse (L’Etudiant, Phosphore, Images Doc, Okapi). A Okapi, bimensuel pour collégiens, il anime une rédaction de 15 personnes. A travers dossiers, enquêtes, portraits, blog, RS… le magazine entretient une relation forte avec son public, avide de connaissances, d’informations générationnelles et de réponses à ses questionnements intimes.

  • Isabelle Bordes

    Obtenir et conserver sa carte de presse

    Journaliste à Ouest-France depuis 1992, j’alterne des postes de terrain et de secrétariat de rédaction. J’ai démarré le métier tard, après des études, du chômage et une formation professionnalisante de six mois. Très vite, je me suis engagée dans l’action syndicale, à la CFDT, tant il m’a paru évident que la qualité de l’information dépendait de nos conditions de travail.
    C’est à la CCIJP, où j’ai été réélue en 2018, que je me sens la plus utile pour défendre l’emploi des journalistes et lutter contre la précarité.

  • Jean-Marc Bourguignon

    Protéger ses sources à l’ère du numérique

    Hacker et hacktiviste, impliqué dans le mouvement Telecomix, Jean-Marc Bourguignon collabore auprès de nombreux médias et ONG en tant qu’expert en numérique. Il anime des formations en sécurité et protection numérique pour des journalistes professionnels et non professionnels au Maghreb, en Afrique sub-saharienne et en Asie et interviens régulièrement comme conférencier dans le cadre d’événements mêlant technologie et information.

  • Guillaume Bouvy

    Comment faire de l’éducation aux médias ?

    Lyonnais d’origine, il a commencé dans la presse quotidienne régionale (Le Dauphiné Libéré et Le Progrès). Après avoir été professeur de français remplaçant à Lyon pendant deux ans, il revient au journalisme et devient pigiste à partir de 2015, jusqu’à présent encore, à Lyon. Il travaille et enquête pour des publications nationales et régionales, sur des sujets assez variés : l’économie, le bâtiment, la médecine, le vin, la musique classique, les sujets de société…

    Il réalise en parallèle des ateliers d’éducation aux médias et à l’information depuis plusieurs années, et a effectué une résidence de journalisme dans le Nord et le Pas-de-Calais pendant quatre mois, entre 2017 et 2018.

  • Benoît Bréville

    Atelier redac chef : le Monde Diplomatique

    Je suis titulaire d’un doctorat en histoire de l’Université Paris 1 et de l’Université du Québec à Montréal, après une thèse consacrée à la crise des banlieues en France et au Canada et aux politiques mises en place pour lutter contre la pauvreté urbaine. J’ai d’abord travaillé au Diplo en tant que collaborateur extérieur, avant d’y être embauché en 2011 pour couvrir, notamment, l’Amérique du Nord, mais aussi les questions relatives à l’urbanisme, l’histoire, l’immigration, l’enseignement supérieur. Je suis devenu rédacteur en chef adjoint en janvier 2013, et rédacteur en chef depuis février 2019.

  • Marylène Carre

    Comment faire de l’éducation aux médias ?

    Journaliste pigiste à Caen. Travaille pour Ouest-France, Le Monde, Causette, Le Quatre Heures, France Culture, Le Moniteur, la revue Michel, Le Poulpe… Aime les sujets sociaux, les portraits, l’investigation et explorer différents formats : la presse écrite, les grands formats multimédia, le documentaire sonore et le film documentaire. Elle anime des ateliers médias dans les établissements scolaires, au théâtre et en prison, développe des résidences de journaliste et enseigne à l’université de Caen Normandie.  

  • Thierry Cerinato

    Obtenir et conserver sa carte de presse

    Diplômé de l’ESJ Lille, Thierry Cerinato, 54 ans, a fait l’essentiel de sa carrière au sein du quotidien L’Équipe où il a touché à tout : rédaction, secrétariat de rédaction, infographie, management. Redevenu pigiste en 2014, il a contribué à lancer un trimestriel de cyclistes voyageurs (« 200 »). Parallèlement, et à l’exception d’un mandat (trois ans), il siège à la Commission de la carte de presse depuis 1995 en tant qu’élu du SNJ-CGT. Il sera de nouveau vice-président de la CCIJP le 1er juillet prochain. 

  • Audrey Chabal

    Être une femme pigiste et faire face au sexisme

    Journaliste pigiste, notamment pour La Chronique d’Amnesty International. Ex-cheffe des rubriques Entrepreneurs, Management et Femmes chez Forbes France. 

  • Laurène Daycard

    Se protéger sur les sujets ou les terrains chauds

    Laurène Daycard est journaliste indépendante depuis 2013, après des études au CFJ et à Sciences-Po Bordeaux. Elle s’illustre par des enquêtes et des reportages sur les droits des femmes et les situations de conflits. Elle a notamment reçu le Prix Louise Weiss pour une enquête sur les avortements sélectifs en Albanie parue par Causette et la bourse Brouillon d’un rêve de la Scam pour un travail au long cours sur les féminicides en France à lire sur Mediapart. Elle appartient au collectif de femmes journalistes Les Journalopes.

  • Eric Delon

    Faire fructifier ses piges en faisant valoir ses droits

    Il est journaliste depuis 26 ans et pigiste depuis… 24 ans. Ses spécialisations : l’économie, le tourisme, les ressources humaines, le management, la formation professionnelle, les collectivités territoriales. Il collabore depuis de nombreuses années pour les Echos Week End, le Parisien Week End, Capital, Courrier International, La Lettre du Cadre Territorial. Il est formateur en journalisme depuis une quinzaine d’années. Il est président, depuis 2019, du collectif de pigistes « Les Incorrigibles » basé à Montreuil (93). 

  • Élise Descamps

    Faire fructifier ses piges en faisant valoir ses droits

    Pigiste depuis sa sortie d’école de journalisme il y a 15 ans, Elise a toujours cherché à la jouer collectif. Le syndicalisme est arrivé comme une suite logique, d’abord comme déléguée du personnel chez son employeur principal. Elle anime aujourd’hui le pole pigistes de la CFDT, plus comme fédératrice que comme experte !

  • Jacques Duplessy

    Créer ou intégrer un collectif

    Journaliste d’investigation, reporter et réalisateur, Jacques Duplessy est cofondateur du Collectif Extra Muros. Il publie notamment dans Paris Match, VSD, Le Canard Enchaîné, Médiapart, Marianne, Pèlerin et Témoignage Chrétien. Il coréalise ou collabore à des documentaires télé pour Pièces à conviction, Envoyé Spécial et Enquête Exclusive. Livres :LeTour de France de la corruption (éd. Grasset, 2016, avec Guillaume de Morant), Arnaud Beltrame, le héros dont la France a besoin (éd. de l’Observatoire, 2018, avec Benoît Leprince).

  • Sophie Eustache

    Bien démarrer à la pige en faisant valoir ses droits

    Journaliste pigiste, je collabore au Monde Diplomatique sur des sujets de critique des médias. J’ai aussi travaillé pour la presse professionnelle (APM, Industrie & Technologies, Usine Nouvelle). Je co-anime une émission radio dédiée aux revues indépendantes « La suite au prochain numéro » sur FPP. Début 2019, j’ai publié un ouvrage jeunesse sur les conditions de fabrication de l’information : « Comment s’informer » aux éditions du Ricochet. 

  • Mikaël Faujour

    Bien démarrer à la pige en faisant valoir ses droits

    Mikaël Faujour est journaliste et critique d’art indépendant. Il  a travaillé chez Ouest-France, avant de devenir pigiste à temps complet en 2017, poursuivant des collaborations débutées avec Le Monde diplomatique et la revue d’art Artension. Spécialisé un temps sur l’Amérique centrale, il s’est recentré sur une critique radicale des arts et de la culture. Il a écrit notamment pour Les Echos Start, VICE France, VMF, 8e étage. Il est à présent correspondant de La Revue de la céramique et Inffo Formation (média professionnel consacré à la formation continue), ainsi que collaborateur d’Artension, La Décroissance et Marianne. 

  • Stéphanie Fontaine

    L’enquête au long cours, oser faire de l’investigation

    A côté de piges régulières sur la sécurité routière et le droit routier (surtout pour le 1er site d’info automobile Caradisiac.com ou encore le mensuel Mieux Vivre Votre Argent), je réalise des enquêtes. C’est pour cela que je suis devenue journaliste. Aucune limite quant aux sujets d’investigation : tout peut potentiellement m’intéresser. Dans ce contexte, j’ai pigé pour Le Canard Enchaîné, Capital, L’Express, Mediapart, les sites de L’Obs et du Point.

  • Daphné Gastaldi

    L’enquête au long cours, oser faire de l’investigation

    Daphné Gastaldi est journaliste indépendante, collaboratrice de Mediapart, Mediacités, Libération ou encore RFI. Adepte des formats longs et des enquêtes, elle travaille aussi bien en radio qu’en presse écrite. Elle est également formatrice en milieux scolaires et à la faculté de Lyon II. Elle a co-fondé le collectif de journalistes We report. 

  • Delphine Gerbeau

    Atelier redac chef : comment piger pour la presse professionnelle ?

    Après des études de droit, Delphine Gerbeau a commencé son expérience de journaliste en PQR (Le journal de la Haute Marne, le Bien Public), et en presse économique spécialisée. Elle a rejoint la Gazette des communes en 2001 en tant que journaliste juridique. Elle est aujourd’hui rédactrice en chef adjointe de la Gazette des communes, et s’est spécialisée sur les sujets d’urbanisme, de logement et d’aménagement.

  • Émilie Gillet

    Bien démarrer à la pige en faisant valoir ses droits

    Formée à l’ESJ Lille, Émilie Gillet est journaliste pigiste depuis 20 ans et heureuse de l’être ! Très impliquée dans la défense des droits des pigistes, elle est membre de plusieurs associations de journalistes, et co-modératrice du forum yahoo [Piges] depuis 2008. Elle collabore régulièrement avec la presse grand public sur des sujets sciences et santé, et la presse spécialisée (oncologie, maïeutique, équitation…). Elle est aussi l’auteure de plusieurs livres pour enfants.

  • Silvain Gire

    Table ronde Les podcasts

    Je suis né dans un monde en noir et blanc, parfois ensoleillé par la Rubrique-à-brac et les Monty Python. J’ai quitté Lyon et des études de lettres pour devenir poète maudit. J’ai vendu des livres et des parapluies pour payer les sandwiches et la psy. Alors que j’allais devenir un mauvais journaliste, France Culture m’a permis de déconner à l’antenne sur Joy Division, le rap et Serge Daney. J’ai ensuite intégré ARTE qui a eu l’idée folle de créer une radio web. J’ai donc cofondé en 2002 ARTE Radio qui a inventé le podcast, la délinéarisation des programmes et le fil à couper l’eau tiède. Je dirige depuis 15 ans cette web radio créative et gaie, productrice de podcasts singuliers et de rendez-vous essentiels. J’ai publié un recueil de nouvelles aux éditions du Seuil, « Johnny est mort », et depuis peu je me lance dans le one-man show. Je suis en vérité modeste et fragile mais ça ne se voit pas.

  • Emmanuel Guillemain d’Echon

    Prendre la parole en public et présenter son projet

    Emmanuel Guillemain d’Echon est journaliste pigiste depuis 2005, il a été président de Profession pigiste et est impliqué dans l’action syndicale. Spécialisé en alimentation et en collectivités locales, il a suivi une formation à l’enseignement de la technique vocale. 

  • Hélène Guinhut

    Être une femme pigiste et faire face au sexisme

    Diplômée de SciencesPo Bordeaux et de l’Institut Pratique de journalisme (IPJ). Journaliste pigiste pour le magazine ELLE, Femme Actuelle et les Echos Week-end. Chargée des événements au sein de Prenons La Une, association qui défend une meilleure représentation des femmes dans les médias.

  • Philippe Hufschmitt

    Le pigiste et Pôle emploi

    Philippe Hufschmitt est un « exper-terrain » : il allie l’expertise et l’expérience de terrain ! Concrètement, son expérience d’ancien directeur d’agence ANPE, de référent juridique, de consultant RH et formation lui permet de bien connaître les arcanes de la réglementation. Et pour avoir aidé quelques pigistes de PP et animé plusieurs apéros pigistes, il essaye d’adapter mes conseils à chaque situation individuelle ou collective. 

  • Nicolas Jaillard

    Proposer ou collaborer à un documentaire télé

    Nicolas Jaillard est journaliste, producteur, réalisateur et photographe. Diplômé de l’ESJ- Lille, il collabore avec France Soir, Le Parisien et Libération avant de rejoindre la télévision (Capital-M6, Le Vrai Journal-Canal +). A l’agence Capa, il devient grand reporter et réalise des 52’ pour Canal+ et des reportage pour Arte. En 2005, il crée Ligne de Mire Production et produit 150 reportages et documentaires. En 2015, il est rédacteur en chef de Vox Pop (Arte-Magneto Presse), puis rédacteur chef de TV Presse en 2017. En mars 2019, il reprend sa liberté, réalise et produit des reportages et documentaires en free lance.

  • Laurent Kahane

    Table ronde Les actions collectives des pigistes

    Correcteur depuis 2006. Adhérent du Syndicat des correcteurs CGT jusqu’en 2017, puis de la CNT (SIPMCS) depuis 2018. « Rouleur » puis pigiste en presse quotidienne et périodique de 2006 à 2011. Viré de La Tribune en 2009 pour cause d’altercation publique avec la sous-directrice ; recasé dès le lendemain au Parisien grâce au monopole d’embauche syndical. Pigiste régulier au Monde depuis 2011. Cofondateur du Collectif des pigistes à Blanqui (pigistes postés du Monde) en 2017, et du collectif Pigistes du Monde en 2019.

  • Marjolaine Koch

    Écrire un livre, négocier avec un éditeur

    Journaliste depuis 2004, j’ai démarré dans les locales de Radio France en tenant une chronique économie sur France Bleu Isère. Passée par le planning de Radio France, j’ai décidé en 2007 de le quitter et de m’envoler pour Londres, où j’ai vécu deux ans. C’est à cette époque que démarre ma collaboration avec Hachette, pour qui j’ai mis à jour et créé plusieurs guides touristiques. A mon retour en France, je me suis lancée dans la pige, tout en continuant la radio (émissions d’été sur France Inter, chroniques sur Europe 1…). Aujourd’hui membre du collectif Extra Muros, je collabore principalement avec la cellule investigation de Radio France et je fais de plus en plus d’enquête.

  • Sarah-Lou Lepers

    Table ronde Les podcasts

    Reporter et chroniqueuse pour  Europe 1 et Radio France à partir de 2014, j’ai très vite réalisé des podcasts pour Arte Radio et Transfert (produit par Louie Media pour Slate). Passionnée par ce nouveau mode de narration et d’écoute, j’ai continué à suivre de près le paysage podcastique français. Voici pourquoi j’ai co-fondé le collectif Les Moissonores où nous recommandons chaque mois des épisodes pour aider les auditeurs à se repérer dans la jungle du podcast. Aujourd’hui journaliste, autrice et réalisatrice de productions sonores, je suis convaincue que le podcast offre une liberté comparable aux radios libres ou aux blogs et est promis à un brillant avenir. Mais en tant que pigiste je suis en plein questionnement sur la rémunération des réalisateurs et producteurs de podcasts : les salaires de « journaliste » qui permettent de conserver la carte de presse sont rares, et on me propose (ou m’impose) souvent d’être auto-entrepreneuse, autrice ou intermittente du spectacle.

  • Emmanuelle Lesquel

    Atelier redac chef : comment piger pour la presse professionnelle ?

    Responsable de la rédaction Nord du Moniteur

    Après des études d’ingénieur avec une spécialisation en environnement et aménagement, elle travaille pendant 5 ans dans le domaine de la certification avant de reprendre une année d’étude en journalisme scientifique à l’ESJ de Lille. Ensuite pendant 13 ans, elle est pigiste sur ses sujets de prédilection : eau, énergie, aménagement, risques…. En 2017 elle rejoint à plein temps le Moniteur du BTP en tant que responsable de la rédaction Nord (Hauts-de-France et Normandie), basée à Lille.

  • Camille Millerand

    Créer ou intégrer un collectif

    Né le 17 juin 1983, Camille Millerand est photographe indépendant depuis 2007. Ses archives sont diffusées Divergence Images. Il collabore avec la presse française (Le Monde, Marianne, Jeune Afrique, Télérama…) et développe ses projets personnels dans une démarche documentaire au long cours entre l’Algérie, la France et la Côte d’Ivoire. Son site : www.camillemillerand.com 

  • Leïla Minano

    Écrire un livre, négocier avec un éditeur

    Leïla Minano est journaliste indépendante co-fondatrice du collectif Youpress, membre d’Investigate Europe, le consortium des journalistes d’investigation européens, et membre du Comité éditorial de Disclose. Elle a couvert les Printemps arabes notamment en Syrie et couvre l’actualité internationale pour différents médias (Vanity Fair, Libération, Marianne, Le Parisien Magazine, Le Figaro Magazine). Elle s’est faite remarquer pour un livre d’enquête co-écrit avec Julia Pascal : La guerre invisible, révélations sur les violences sexuelles dans l’armée française (Les Arènes, 2014). Elle a également publié une contre-enquête sur la prise de la ville de Palmyre en Syrie (La Sacrifice de Palmyre, Grasset, 2016). En 2017, elle a dirigé le projet d’investigation Zero Impunity, sur le viol comme arme de guerre produit par A-bahn et diffusé par Mediapart.

  • Hélène Molinari

    Piger pour des médias étrangers

    Hélène Molinari est pigiste, cofondatrice du collectif de journalistes Les Plumé.e.s. Exploratrice du quotidien, elle travaille principalement pour la presse belge et française. En 2016, elle reçoit une bourse du Fonds pour le journalisme (Belgique) pour une enquête sur ArcelorMittal, réalisée avec Delphine Bauer et Thomas Freteur. Elle a été co-enquêtrice pour le projet transmédia Zero Impunity (2017), et coauteure de « Impunité Zéro, violences sexuelles en temps de guerre, l’enquête » (Autrement, 2017). Ses collaborations : Médor, 24h01, Entonnoir, Numerama, Mediapart, Marie Claire, Axelle Mag, Let’s Motiv, Le Poiscaille, We Demain, Le Courrier… 

  • Sylvain Morvan

    Atelier redac chef : comment faire du journalisme d’investigation ?

    Sylvain Morvan, co-fondateur de Mediacités, est l’un des rédacteurs en chef du journal. Il a notamment travaillé sur les Football Leaks, plus grande fuite de documents de l’histoire du journalisme, et les Malta Files, ces données confidentielles sur le paradis fiscal maltais. 

  • Delphine Noyon

    Table ronde Les podcasts

    Directrice adjointe des éditions de la Vienne du Groupe La Nouvelle République, Delphine Noyon s’intéresse au journalisme, à l’innovation éditoriale et à la stratégie des médias sur le numérique. Au quotidien, elle anime une équipe d’une quarantaine de journalistes print et web, lance et accompagne des projets éditoriaux crossmédia. Diplômée de Sciences Po, elle vient de co-créer le premier podcast natif du groupe Nouvelle République.

  • Jessica Périsse

    Comment faire de l’éducation aux médias ?

    Journaliste depuis près de dix ans, j’exerce le métier en tant que pigiste depuis cinq ans. Installée au Havre, j’écris essentiellement pour Ouest-France. Mes sujets de prédilection ? L’environnement et la culture. Adhérente du Club de la presse et de la communication de Normandie, j’ai été sensibilisée à l’urgence d’éveiller le sens critique des jeunes. En 2015, mon activité journalistique s’est diversifiée grâce à des résidences médias, aussi bien en lycées qu’en Centres éducatifs fermés (CEF).

  • Coralie Pierret

    Table ronde Les actions collectives des pigistes

    Coralie Pierret est journaliste correspondante pigiste en Afrique de l’Ouest. Reporter pour Radio France internationale, la RTS et pour plusieurs médias de presse écrite, elle a été basée à Dakar et en Guinée pendant plusieurs années. Elle y a entre autres couvert Ébola et les crises politiques successives aux élections présidentielles et locales en 2015 et 2018. Elle a en outre mené des enquêtes sur le secteur minier guinéen et l’histoire politique du pays sous le régime de Sékou Touré. Aujourd’hui basée à Bamako, elle couvre l’actualité, notamment sécuritaire, du Sahel et du Mali.

  • Camille Regache

    Table ronde Les podcasts

    Cheffe d’édition chez Binge Audio, Camille Regache a appris le journalisme au CFJ, tendu quelques micros France Bleu avant de former à son tour des pigistes en devenir au sein de Radio Campus Paris. Avant de rejoindre l’équipe de Binge Audio en 2017 pour produire des podcasts, elle a engrangé quelques notions techniques en écrivant un livre sur la data. PS : est à la recherche pendant les 48h de la pige de conseils pour l’écriture d’un futur ouvrage de référence sur la Kangoo.

  • Afsané Sabouhi

    Table ronde Les podcasts

    Diplômée en santé publique et en journalisme scientifique (ESJ Lille), j’ai débuté dans la presse médicale print puis radio. Quelques années au desk d’un site d’infos santé, puis quelques autres à la pige pour des titres aussi différents que Sciences et Avenir et l’Infirmière Magazine, et me voilà devenue chef de rubrique chez Ça m’intéresse depuis janvier 2018. La santé est toujours ma matière de prédilection mais je touche de plus en plus à tout, notamment grâce à notre série de podcasts Ma vie avec.

  • Sara Saidi

    Se protéger sur les sujets ou les terrains chauds

    Sara Saidi est une journaliste franco-iranienne free-lance basée à Téhéran depuis janvier 2016. Elle travaille pour RTL, Libération, France 24 et l’Orient le Jour et est l’auteure de Portraits de Téhéran (Hikari Eds). 

  • Manuel Sanson

    Manuel Sanson

    Atelier redac chef : comment faire du journalisme d’investigation ?

    A 36 ans, Manuel est journaliste et un des deux rédacteurs en chef du Poulpe. Diplômé du Centre de formation et de perfectionnement des journalistes (CFPJ), à Paris, le Rouennais a démarré sa carrière à Paris-Normandie. Il exerce ensuite comme rédacteur indépendant pour Marianne, Liaisons sociales, Le Nouvel Obs, Les Inrocks… Entre 2012 et 2016, il est le correspondant régional de L’Express en Normandie, écrivant en parallèle plusieurs livres de témoignage. En 2017, il participe à l’animation de Filfax, un site internet normand d’information. Il est également correspondant de l’AFP en Seine-Maritime et dans l’Eure.

  • Gilles Triolier

    Gilles Triolier

    Atelier redac chef : comment faire du journalisme d’investigation ?

    A 39 ans, Gilles est journaliste et directeur de la publication du Poulpe. Il assure également la rédaction en chef en binôme avec Manuel Sanson. Diplômé de l’Ecole supérieure de journalisme de Paris, ce Rouennais a travaillé près de neuf ans à Paris-Normandie, au sein de plusieurs rédactions locales. Il s’est ensuite investi dans la réalisation audiovisuelle avant de revenir à la presse écrite. En 2017, il participe lui aussi à l’animation de Filfax, un site internet normand d’information. Il est également le correspondant du quotidien Le Monde en Seine-Maritime et dans l’Eure.

  • Bénédicte Weiss

    Faire fructifier ses piges en faisant valoir ses droits

    Bénédicte Weiss est journaliste pigiste, basée à Strasbourg.
    Après un contrat en alternance à TV5Monde, en parallèle de « vacations » au sein de cette chaîne, elle s’est lancée dans la pige en presse écrite en binôme avec une collègue, en 2014. S’intéressant alors principalement à des sujets environnement, elle a commencé à travailler régulièrement pour Alternatives économiques et ponctuellement pour d’autres titres. Elle a aujourd’hui élargi ses thématiques de travail et compte parmi ses employeurs les pôles Développement durable et Habitat/urbanisme d’AEF info, La Vie, Le Quotidien de la formation…

    Elle est coprésidente de Profession : Pigiste depuis octobre 2018.