Questionnaire pigistes et chômage partiel

Le 17 avril, le ministre du Travail a publié un décret sur les modalités d’application du chômage partiel. Pour les journalistes pigistes : justifier de trois bulletins de salaire, en pige, dans les douze derniers mois précédant la date du placement en chômage partiel de l’entreprise, dont deux dans les quatre derniers. Pas de carte de presse exigée, ni revenu minimum.

Il y a la théorie et puis il y a la pratique

Les règles pour obtenir le chômage partiel sont posées. Parfait. Mais tout le monde ne rentre pas dans les cases, en particulier quand on cumule piges, CDD, droits d’auteur ou encore auto-entrepreneuriat. Associations et collectifs, dont PP, ont conçu un questionnaire pour mieux identifier et cerner la situation des pigistes. Voici le résultat à partir de 80 réponses. Si ce n’est pas fait, merci de prendre le temps de répondre au formulaire pour continuer à alimenter cette enquête.